On me dit d’aller chez le psy : que faire ?

Psy Paris 11

« Tu devrais voir un psy ». Des animateurs télé, des starlettes en maillot, des collègues de travail, les conjoints, les enfants et aussi parfois les parents : ils sont nombreux à porter ce conseil, avec plus ou moins de finesse autour de nous. Maladroite ou non, que faire de cette proposition ? Faut-il aller voir un psy parce que d’autres vous le proposent ? 

Consulter un psy : une démarche confidentielle

Avant toutes choses, consulter un psychologue ou un psychanalyste est une affaire privée. C’est à vous de décider à qui divulguer ou non cette information. Le psy lui a pour mission de veiller à la confidentialité, évidemment de ce que vous pouvez dire ou non durant les séances, mais aussi du fait même que vous le consultiez. Quand bien même vous iriez voir un psy suite au conseil d’un proche, il ne faut pas hésiter à s’offrir un peu de discrétion sur votre parcours.

Voir un psy : un engagement personnel

Il y a peu de chance qu’une consultation d’un psy motivée par l’unique insistance de proches mène à quelque chose. Celles et ceux qui, comme à la Consultation Voltaire Psy Paris 11, trouvent un intérêt dans la poursuite d’une psychothérapie ou d’une psychanalyse, sont celles et ceux qui en éprouvent l’envie. Il faut voir un psy si on a quelque chose à lui dire, à lui demander, ou à en attendre. Les démarches motivées par le snobisme ou la convenance sociale ont peu de chance d’aboutir.

« Mais qu’est ce qu’ils me veulent tous ces autres ?!? »

La proposition d’aller voir un psy, lorsqu’elle est portée par les autres, peut prendre la place d’une accusation ou d’une attaque. L’envie première, naturelle, est de répondre : « non mais ça va, je suis pas fou ! » Notons tout de même que la majorité de ceux qui consultent des psy ne sont pas fous.

Mais cette proposition peut intervenir dans d’autres circonstances. Certains autres qui nous entourent ne sont pas animés de mauvaises intentions. Il arrive que dans des cercles bienveillants, des amis s’inquiètent, des conjoints se sentent impuissant, face à une difficulté répétitive que nous éprouvons. Proposer de consulter un psy est alors un geste de soutien. Lorsque c’est un proche bienveillant qui le propose, il peut être intéressant d’entendre, et d’essayer, pour voir.

Voir un psy : pourquoi ne pas essayer ?

Que risque-t-on à consulter une fois un psychologue ou un psychanalyste, et voir après. C’est encore la meilleure manière de savoir si, oui ou non, cela peut être bénéfique. A la Consultation Voltaire Psy Paris 11, la première séance pour les patients adultes est offerte. Et c’est le cas chez beaucoup de psychanalyste.

Similar Posts

Comments are closed.